L'allergie alimentaire peut entraîner la mort: ce qu'il faut savoir



Le décès par allergie alimentaire est dû à un choc anaphylactiquenon traité dans un délai très court. Il s’agit d’une réaction allergique généralisée de l’organisme après l’ingestion d’un aliment. Cette ingestion peut être directe, une cacahuète ou sous forme de traces cachéesdansdes plats préparés.

Si vos enfants n’ont aucun problème allergique actuellement et qu’il n’y a pas d’antécédent allergique dans la famille, aucune inquiétude à avoir. L’allergie est de mécanisme immédiat(réaction pouvant survenir de quelques minutes jusqu’à 2 à 3 heures après l’ingestion). Plus ce délai est court, plus la réaction est violente. On considère actuellement que l’allergie alimentaire est la première cause de choc anaphylactiquechez l’enfant (arachide, fruits à coque, lait de vache, œufs, kiwi).

Depuis quelques années, 14 allergènes alimentaires font l’objet d’un étiquetage obligatoire.

Les 4 stades de gravités

  1. Stade I : urticaire géante et/ou œdème.
  2. Stade II : une baisse de la tension et une accélération du rythme cardiaque, une toux et une gêne respiratoire (crise d’asthme).
  3. Stade III : atteinte multi-viscérale sévère avec possible malaise et perte de connaissance , des troubles du rythme cardiaque et une crise d’asthme.
  4. Stade IV : arrêt cardio-respiratoire et décès.

Ces signes pouvant être également accompagnés de troubles digestifs avec des douleurs abdominales persistantes et des vomissements.

Traitement d’urgence

Le traitement d’urgence du choc anaphylactiquese fait par de l’adrénaline injectée en Intra-musculaire. Actuellement, en France, trois stylos auto-injectables sont disponibles: l’ANAPEN, le JEXT et l’EPIPEN. Leur dosage est adapté en fonction de l’âge. Il ne faut jamais hésiter à injecter l’adrénaline chez l’enfant qui présente une allergie alimentaire dès que les symptômes décrites(ci-dessus) par la société Française d’allergologie sont observées.

Son efficacité est visibledans les 10 minutes suivant l’injection et si cela n’est pas le cas, il faut renouveler l’injection. La crainte d’effets secondaires de l’adrénaline ne doit pas être un frein à l’injection. L’adrénaline sauve la vie en cas de choc anaphylactique.

Parallèlement, il faut appeler le service des urgences(composez le 15) et un traitement secondaire sera administré avec un bronchodilatateur, de la cortisone, de l’oxygène. La récidive est possible et nécessite souvent unesurveillance hospitalière d’au moins six heures après la dernière injection d’adrénaline.

La prescription d’un traitement après l’hospitalisation est nécessaire avec de la cortisone, un antihistaminique et surtout un nouveau kit de stylo auto-injecteur en vérifiant bien que l’on en connaît le mode d’utilisation. Si l’allergie était inconnue jusqu’alors, un bilan allergologique est nécessaire mais ne peut être réalisé que 4 à 6 semaines après le choc.

Source: https://www.lasantesurtout.com/mourir-d-une-allergie-aimentaire-explications-du-docteur-quequet

Allergique, il frôle la mort après une seule bouchée au resto: un serveur arrêté



Un serveur du restaurant Le Tapageur, âgé de 22 ans, a été arrêté pour avoir servi un tartare de saumon ayant failli causer la mort d\'un client fortement allergique à ce poisson. Le Service police de Sherbrooke (SPS) enquête sur une plainte de négligence criminelle.

Le 29 mai vers 21 h, après une longue journée de travail, Simon-Pierre Canuel se rend auTapageur en compagnie de son conjoint. Avant de passer sa commande, l\'homme de 34 ansvivant en Outaouais précise au serveur assigné à sa table qu\'il est gravement allergique auxfruits de mer et au saumon, et lui demande d\'en aviser les cuisiniers. Il commande ensuiteun tartare de boeuf et d\'autres tapas.

« Le serveur est revenu une quinzaine de minutes plus tard avec nos assiettes, et au lieu deme servir un tartare de boeuf, il m\'a servi un tartare de saumon. La lumière était tamisée, jen\'ai pas trop fait attention, mon conjoint non plus, et j'en ai pris une bouchée. Je l'ai avalée,et c'est là que je me suis rendu compte que c'était du saumon », raconte M. Canuel enentrevue exclusive avec La Tribune.

Ayant déjà fait une réaction allergique assez sérieuse au saumon en décembre 2013, Simon-Pierre Canuel mentionne aussitôt le problème à son conjoint, un médecin, qui avise leserveur.

« La seule réaction [du serveur], ç'a été de dire qu'il était désolé et d'aller changer le tartarede saumon pour un tartare de boeuf en cuisine... », déplore M. Canuel.En quelques minutes, l'homme de 34 ans sent sa gorge se resserrer, sa langue enfler, l'air sefaire rare. Son EpiPen étant restée dans la voiture, son conjoint décide d'appeler l'ambulanceet de demeurer à ses côtés.

« Pendant qu'il était au téléphone avec le 911, j'étais déjà inconscient par terre, en arrêtrespiratoire. Il y a un autre médecin dans le restaurant qui est venu l'aider à m'allonger, et ilsont commencé à me faire le bouche-à-bouche. »

Simon-Pierre Canuel est transporté en ambulance à l'hôpital, puis transféré aux soinsintensifs, où il demeurera une semaine. Le lendemain, il fait un arrêt cardiaque et tombedans un coma qui durera deux jours.

Le porte-parole du SPS, Martin Carrier, indique que l'enquête policière a débuté le 21 juillet« à la suite d'une plainte formelle de négligence criminelle ».« Des témoins ont été rencontrés et une perquisition a eu lieu au restaurant. Le serveur a étéarrêté et remis en liberté sous promesse de comparaître. Le dossier sera maintenant soumispour analyse à la cour. » C'est au procureur aux poursuites criminelles et pénales d'autoriserdes accusations, s'il y a lieu.

Source: https://www.latribune.ca/actualites/allergique-il-frole-la-mort-apres-une-seule-bouchee-au-resto-un-serveur-arrete-61974ce22468ab450a00ef5f521fbb02

L'allergène alimentaire



Un allergène est une substance qui déclenche l'allergie, ensemble de réactions du systèmeimmunitaire de l'organisme à la suite d'un contact, d'une ingestion, voire d'une inhalation dansle cas d'un allergène alimentaire.

Un consommateur souffrant d'une allergie alimentaire reconnue doit éviter de consommer desaliments contenant la substance susceptible de lui occasionner des troubles plus ou moinsgraves.

La fréquence des allergies alimentaires et leurs conséquences sur la santé ont amené lespouvoirs publics à instaurer des mesures d'information du consommateur.

Tout produit contenant des allergènes fait l'objet d'un étiquetage obligatoire.

Quelles exigences imposent le règlement UE FIC - INCO 1169/2011 ?

Ledit règlement concerne les 14 allergènes alimentaires majeurs, savoir:

  • Céréales contenant du gluten
  • Crustacés
  • Œufs
  • Poissons
  • Arachides
  • Soja
  • Lait (y compris le lactose)
  • Fruits à coque
  • Céleri
  • Moutarde
  • Graines de sésame
  • Anhydride sulfureux et sulfites
  • Lupin
  • Mollusques

Source: https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Allergene-alimentaire

Les réactions allergique alimentaire



Les réactions déclenchées par des aliments peuvent survenir de façonsoudaine, dans les2 heures suivant leur ingestion, ou de façonretardée, jusqu’à 48 heures plus tard. Cette ficheporte uniquement sur lesréactions immédiatescausées par uneallergieà un aliment. Pour ensavoir plus sur l’intolérance au gluten, lesintoxications alimentaires ou lessensibilitésalimentaires, consulter nos fiches dédiées à ces sujets.

L’allergie alimentaire est une réaction anormale de défense du corps à la suite de l’ingestiond’un aliment.

Souvent, les symptômes sont légers : des picotements sur les lèvres, des démangeaisons oudes éruptions cutanées. Mais pour certaines personnes, l’allergie peut être très grave et mêmemortelle. Il faut alors bannir l’aliment ou les aliments en cause. En France, de 50 à80 personnes meurent chaque année des suites d’une allergie alimentaire.

Les allergies alimentaires apparaissent habituellement avant l’âge de 4 ans. À cet âge, le système digestif ainsi que le système immunitaire ne sont pas encore matures, ce qui rend plussusceptible aux allergies.

Il n’existepas de traitement curatif. L’unique solution consiste à bannir la consommation desaliments allergènes.

Les symptômes de l’allergie alimentaire

Les signes d’allergies apparaissent habituellement dans les minutes suivant l’absorption del’aliment (et jusqu’à 2 heures après).

Leur nature et leur intensité varient d’une personne à l’autre. Ils peuvent inclure l’un oul’autre des symptômes suivants, seuls ou en association.

  • Symptômes cutanés: des démangeaisons, des éruptions cutanées, des rougeurs, ungonflement des lèvres, du visage et des membres.
  • Symptômes respiratoires: une respiration sifflante, une sensation de gonflement dela gorge, une difficulté à respirer, une sensation d’étouffement.
  • Symptômes digestifs: des crampes abdominales, de la diarrhée, des coliques, desnausées et des vomissements. (S’il s’agit des seuls symptômes détectés, il est rare quela cause soit une allergie alimentaire.)
  • Symptômes cardiovasculaires: une pâleur, un pouls faible, des étourdissements, uneperte de conscience.

Remarques

  • Pour qu’il soit question de réaction anaphylactique, les symptômes doivent être trèsprononcés. Habituellement, plus d’un système est atteint (cutané, respiratoire,digestif, cardiovasculaire).
  • Pour qu’il soit question d’un choc anaphylactique, il doit y avoir chute de la pressionsanguine. Celle-ci peut entraîner une perte de conscience, de l’arythmie et même lamort.

Évolution

  • Allergies qui ont tendance à s’atténuer ou à disparaître avec le temps : les allergies aulait de vache, aux oeuf et au soya.
  • Allergies qui ont tendance à persister toute la vie : les allergies aux arachides, auxnoix, aux poissons, aux fruits de mer et au sésame.

Source: https://menutech.com/fr/blog/ue-fic-11692011-les-exigences-detiquetage-des-allergenes